À Sölvesborg, dans le bastion de l’extrême-droite suédoise