Au Front national, Laurent Wauquiez ne fait pas (encore) peur