Jean-Marie Le Pen rejoint une galerie des monstres néofascistes