La justice tente de bloquer l’un des principaux sites de la « fachosphère »