Le Front national devient le Rassemblement national, après un vote des militants du parti