Les "amoureux de la France" sont-ils au FN ?