Pour le sénateur FN David Rachline, le retour de maladies disparues est dû à "l'immigration massive"