Un maire traite ses administrés qui ont voté Le Pen de "connards" : "Je regrette ce mot, mais je maintiens le fond de ma pensée".

Même si on peut comprendre ce "coup de sang", ce n'est pas en stigmatisant les électeurs de Le Pen qu'on réussira à la faire baisser...

Ce sont des victimes, il faut leur ouvrir les yeux.

http://http://www.francetvinfo.fr/elections/presidentielle/un-maire-traite-ses-administres-qui-ont-vote-le-pen-de-connards-je-regrette-ce-mot-mais-je-maintiens-le-fond-de-ma-pensee_2159806.html

 
×